les désagréments de la grossesse

Les désagréments de la grossesse

Total
0
Shares

La grossesse est une période d’intenses changements physiques et psychologiques. Troubles digestifs, buccaux, veineux, musculaires… rien de très glamour. Pas de panique ! Ces désagréments sont souvent passagers et leur intensité peut varier d’une femme à l’autre. Et n’oubliez pas que le bonheur de porter un enfant est bien plus important que ces petits
tracas !

Les nausées et vomissements

Plus fréquents au début de la grossesse, les vomissements disparaissent dans la plupart des cas à partir du troisième mois. Ils peuvent débuter dès le lever.

Conseil

Pour atténuer les nausées, ne restez pas l’estomac vide, fractionnez au maximum vos repas. La vitamine B6 (bananes, crudités, légumes verts, céréales et blé) peut s’avérer efficace. Évitez les odeurs qui vous écœurent les aliments gras difficiles à digérer et mangez des sucres lents et des fibres.

Les brûlures de l’estomac

Au cours de la grossesse, la pression de l’utérus sur l’estomac ralentit la digestion et peut entraîner des brûlures d’estomac. Elles apparaissent généralement lorsque vous êtes couchée ou lorsque vous vous penchez en avant.

Conseil :

Segmentez vos repas, buvez un verre d’eau froide, allongez vous sur deux oreillers afin de
surélever ta tête. Dans tous les cas. votre médecin pourra vous prescrire un antiacide autorisé pendant la grossesse. Évitez les plats épicés ou en sauce, les assaisonnements à base de vinaigre, les excitants (café ou thé).

La constipation

Afin d’éviter la constipation pendant la grossesse, il est important d’exercer une activité physique régulièrement et d’adopter une alimentation équilibrée.

Conseil :

Buvez beaucoup d’eau et pensez au verre de jus d’orange au lever. Vous pouvez manger son et fibres, légumes verts et fruits

Les pertes blanches

Les sécrétions vaginales augmentent mais ne sont le reflet d’aucune inflammation. Pas de panique, vous n’aurez ni brûlures ni démangeaisons. Vous pouvez tout de même en discuter avec votre gynécologue ou votre sage-femme si leur couleur vous semble changeante.

Les gencives

Elles sont plus colorées, parfois plus enflées et saignant au moindre contact. Les femmes enceintes sont propices aux gingivites. Attention ! Une gingivite mal soignée peut évoluer en parodontite, inflammation plus sévère.

Conseil

Redoublez de vigilance sur le plan de l’hygiène bucco-dentaire. Ayez un suivi régulier chez
votre dentiste en lui précisant que vous êtes enceinte. Utilisez une brosse à dents souple, un
dentifrice et un bain de bouche adaptés.

Les caries

Attention aux caries qui sont plus fréquentes pendant la grossesse. La carie est une infection microbienne au même titre que toute autre infection qui peut menacer la grossesse. Il est donc conseillé de faire vérifier l’état de vos dents entre le troisième et le sixième mois de grossesse.

Les varices

Elles sont, en partie, responsables de la sensation de jambes lourdes et peuvent donner lieu à des complications. Le préjudice esthétique est parfois important et ne disparaît pas toujours après l’accouchement.

Conseil

Évitez qu’une source de chaleur ne soit proche de vos jambes. Évitez aussi ce qui gène le retour veineux. Utilisez, si nécessaire, des bas de contention.

Les hémorroïdes

Elles font courir les mêmes dangers que les varices, les conseils sont là aussi alimentaires : évitez les épices.

Les œdèmes

C’est l’accumulation liquide due à une rétention d’eau. On doit s’assurer qu’ils sont isolés, sans hypertension. La conduite à tenir est la même que pour les varices.

Les crampes

Elles vont parfois de pair avec une sensation de membres engourdis et de fourmillements des extrémités, en particulier la nuit. Le traitement par magnésium peut les réduire.

Le mal au dos

Il résulte souvent d’une attitude de cambrure exagérée, parfois de troubles de type sciatique. Des consultations chez un kinésithérapeute règlent en général le problème. Préférez les chaussures aux semelles plates adaptées à votre cambrure et évitez les talons hauts

Les insomnies

On trouve rarement le sommeil avant le matin. Il faut traiter l’insomnie pour ne pas arriver le jour de l’accouchement totalement épuisée et énervée par ces nuits blanches. Profitez du congé de maternité pour vous reposer !

Le stress

Votre sensibilité est à fleur de peau. Angoisses et stress prennent alors le dessus. Calmez-vous, reposez-vous et essayez de vous faire un peu plus confiance… Des séances de relaxation pourront vous apaiser (yoga, stretching…). Faites-vous plaisir !

Le masque de grossesse

Le masque de grossesse, ou melasma, provoque une hyperpigmentation de la peau constituée de taches brunes ou grisâtres localisées sur le milieu du front, les pommettes, le menton et la lèvre supérieure.

Il se manifeste plus souvent chez les femmes brunes à la peau mate que chez les femmes à la peau claire, et généralement durant la seconde moitié de la grossesse. Pour éviter cette apparition disgracieuse, protégez votre visage au quotidien avec un écran total, surtout si vous êtes en extérieur. Pas de panique, ces taches disparaissent le plus souvent après l’accouchement pour réapparaître parfois à la prise d’une pilule contraceptive. Certaines crèmes parviennent à les gommer plus ou moins.

Les vergetures

Ces lignes brunes proviennent de le tirement et de la rupture des fibres élastiques de la peau. Elles ne sont colorées que pendant la grossesse. Elles s’installent au début sur les seins, plus tard sur les cuisses et le ventre. Elles sont favorisées par la prise de poids importante et
soudaine

Conseil :

Massez régulièrement votre corps avec des crèmes hydratantes anti vergetures ou de l’huile d’amande douce.

Les démangeaisons

Elles résultent de le tirement auquel votre peau est soumise. Elles sont sans danger quand elles sont limitées à certaines zones du corps. Elles sont plus importantes sur le ventre, les doigts et les orteils.

Conseil :

Vous pouvez les atténuer par l’utilisation de savons acides et de comprimés spécifiques.

L’acné

La grossesse, interdisant les antibiotiques ainsi que la vitamine A. rend son traitement délicat. Les remèdes appliqués localement ne suffisent généralement pas à l’éliminer.

Conseil

Nettoyez quotidiennement votre peau et ayez en toutes circonstances une hygiène rigoureuse.

Les mycoses

Plus les mois passent et plus le risque de mycose est élevé. La grossesse favorise la fixation de champignons sur les parois du vagin du fait que les sécrétions vaginales deviennent plus
importantes et s’épaississent lors de cette période.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You May Also Like