Qu’est ce que l’échographie ?

Total
0
Shares

Les trois échographies qui ponctuent la grossesse sont très attendues par les futurs parents. Elles permettent de savoir comment se porte le bébé, s’il est en bonne santé, et si c’est un garçon ou une fille. Mais c’est avant tout l’occasion de découvrir bébé. L’émotion est assurément au rendez-vous !

Qu’est ce que l’échographie ?

L’échographie est une technique médicale qui permet l’exploration du corps humain selon un procédé proche de celui du radar, utilisant les ultrasons.
Pour faire cet examen, un émetteur-récepteur est glissé sur la peau de votre ventre après l’application d’un gel destiné à favoriser le passage des ultrasons.
L’échographie n’est pas du tout douloureuse, mais n’oubliez que cela reste un examen médical qui vise à analyser le développement du bébé.

L’échographie est-elle dangereuse ?

Elle ne l’est en aucune façon pour la mère. De même, à ce jour, aucun effet néfaste pour le bébé n’a été constaté. Cependant, tout rayonnement a des effets biologiques sur les tissus et la prudence la plus élémentaire conduit à recommander de ne faire d’échographies que pour des raisons médicales, en limitant la fréquence et la durée des examens à ce qui est nécessaire au diagnostic.

Trois échographies médicales très utiles

La première échographie a pour objectif de confirmer la date du début de la grossesse en mesurant le fœtus, de vérifier son bien-être et de connaître le nombre de fœtus. Le médecin contrôle la mobilité spontanée et l’activité cardiaque, vérifie le contour de la boîte crânienne et de la paroi abdominale antérieure, compte les membres et mesure l’épaisseur de la nuque, révélatrice de maladies génétiques. À cette mesure peut être couplé un dosage sanguin maternel de certains marqueurs qui permettent d’évaluer le risque de trisomie 21.

Cet examen sanguin vous est proposé mais n’est pas obligatoire.

La deuxième échographie, dite morphologique, se déroule à la fin du cinquième mois. C’est la plus importante des trois. On voit très bien la tête, les membres et le squelette. On contrôle les structures cérébrales, la colonne vertébrale, le cœur et la bonne disposition des vaisseaux, la paroi abdominale antérieure et d’autres organes vitaux. On mesure le crâne, le fémur et l’abdomen, ce qui permet de vérifier la croissance du fœtus par rapport à son âge. On peut compter les doigts, les bras et les jambes. Mais l’échographie n’est pas infaillible. Elle ne permet de détecter que deux tiers environ des anomalies importantes.
La troisième échographie, dite de croissance fœtale, est un dernier contrôle. On mesure à nouveau les différents segments du squelette pour les comparer à des tables de croissance. On vérifie la présentation de l’enfant, sa vitalité, l’aspect des différents organes, la position et la maturité du placenta. On estime le poids de naissance du bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You May Also Like