la sexualité et grossesse

Sous la couette ave votre homme

Total
0
Shares

Si la grossesse bouleverse les habitudes du couple, vous n’en demeurez pas moins une femme attirante, attirée, désirante et désirée. Puisque vos envies changent, vous allez devoir apprendre à les gérer, les appréhender mais surtout à ne pas les laisser de côté ! Pendant ces neuf mois, votre désir peut être perturbé. Excité ou inhibé, il évolue au fil des mois. Pour vivre au mieux votre nouvelle maternité sous la couette, il est essentiel de préserver votre vie de femme !

Premier trimestre : une sexualité en vielle

Entre nausées, bouleversements hormonaux et psychologiques, le désir est vite freiné. Le taux d’œstrogènes augmente. Le vagin et les seins sont plus sensibles. Cependant, chaque grossesse est unique et a son caractère propre.
Il est donc assez délicat d’en faire une généralité même si on peut déterminer quelques aspects généraux. Le corps est en pleine évolution et il faut, c’est vrai, s’habituer à toutes ces transformations… Le fameux temps d’adaptation. Mais vos nouvelles formes (la poitrine surtout !) peuvent provoquer chez votre homme un appétit sexuel et érotique intense. Ne vous inquiétez pas : bientôt vous pourrez répondre avec enthousiasme à ses sollicitations, une
fois que les petites difficultés du premier trimestre seront derrière vous.

Du troisième au sixième mois : L’embellie

En général, c’est la période durant laquelle vous vous sentez la plus épanouie. C’est le moment où vos désirs sont à l’apogée. À partir de ce deuxième trimestre et avec un corps aux formes toujours plus généreuses, vous pouvez envisager de nouvelles positions. Mais certaines sont désormais particulièrement inconfortables, voire douloureuses.
Habituée à votre nouveau corps, vous rayonnez et vous sentez confiante. Le futur papa. lui. peut ressentir une très grande appréhension. Il est rapidement envahi par la peur de la pénétration, la peur par exemple de faire mal au bébé. Là. une petite explication s’impose : sauf en cas de contre-indications médicales et spécifiques, les rapports sexuels ne sont pas du tout interdits chez la femme enceinte. Bien au contraire… Et hop… Place aux travaux pratiques!

Les ultimes mois: Au ralentit !

Il se peut qu’au cours des tout derniers mois de grossesse le désir de la future maman chute. La fatigue accompagnée d’une prise de poids plus conséquente peuvent placer les rapports sexuels au dernier rang des priorités. Les transformations corporelles rendent l’acte plutôt compliqué. Cependant, chaque femme enceinte vit une sexualité différente, et certaines peuvent connaître une sexualité tout à fait épanouie jusqu’au neuvième mois. Mais bien souvent le futur papa peut craindre, plus que jamais, de déranger l’enfant : à vous de le rassurer.

Malheureusement, il arrive parfois que votre médecin vous demande de cesser toute activité sexuelle au cours de votre grossesse.- Prenez votre mal en patience, il s’agit de votre santé et de celle de votre enfant. Et puis, n’oubliez pas qu’il y a mille façons de faire l’amour. Certaines zones du corps devenant plus sensibles, les désirs sexuels peuvent s’intensifier… Et avec un peu
d’imagination, tout est possible. Alors hors de question de se brider, mesdames !

Conseil :

SI bébé tarde à sortir une fois le terme de la grossesse atteint, le déclenchement •« à l’italienne », c’est-à-dire au moyen de relations sexuelles, peut être une bonne solution… Le sperme de votre conjoint contient en effet des prostaglandines. une hormone qui. en provoquant des
contractions, va favoriser le début du travail puisque votre col va alors pouvoir se dilater sous leur effet.
L’orgasme féminin a aussi un rôle puisqu’il entraîne également des contractions du col de l’utérus. Voici donc une méthode tout à fait naturelle pour aider votre bébé à voir le jour et profiter d’un moment d’Intimité privilégié avec votre conjoint.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You May Also Like