Konaktif.com, le blog où je partagerais des idées et de l'inspiration à travers mes articles autour du style de vie, santé, la famille et de l'éducation

Savoir sur les huiles essentielles

0 26

Si vous passez du temps sur Pinterest et facebook, vous tombez probablement sur des publications au sujet des huiles essentielles. Ces flocons sombres en verre qui vous embarquent dans un voyage …..! Vous savez que j’ai commencé récemment à utiliser des huiles essentielles. Bien que je n’en parle pas beaucoup, mais vous allez trouvez quelques-unes de mes huiles préférées intégrées dans plusieurs de mes recettes maison, telles que : lotion , gel douche, nettoyants maison etc,…

De nos jours, les huiles essentielles (HE) connaissent un engouement sans précédent. Les gens commence à s’intéresser de plus en plus à l’aromathérapie pour l’utiliser en diffusion, massage, par voie orale, dans le bain… Et comme les applications des huiles essentielles sont vastes, j’ai décidé de partager mes réflexions sur les huiles essentielles et comment je les utilise pour le bien-être, la santé en passant par la beauté.

Pourquoi les huiles essentielles ?

Alors, qu’est-ce qu’une huile essentielle ? Dans les termes les plus élémentaires, une huile essentielle est un extrait de plante hautement concentré. La thérapie végétale va plus loin dans cette définition :

« Une huile essentielle ou « essence végétale » est l’essence volatile extraite de la plante par distillation. Il s’agit d’une substance complexe qui contient des molécules aromatiques dont l’action bénéfique sur la santé est étudiée et mise en pratique par l’aromathérapie. Les HE combinent des molécules très variées (en moyenne une centaine de molécules différentes pour une seule essence : terpènes, cétones, alcools, esters, aldéhydes…).

Les huiles essentielles sont obtenues par distillation à la vapeur d’eau ou distillation à sec ou extraction mécanique. Certaines huiles essentielles proviennent de graines tandis que de nombreuses autres sont extraites des feuilles de la plante. Parce que les huiles essentielles sont si hautement concentrées, il faut une grande quantité de plantes pour produire une seule huile.

Les bienfaits des HE ne sont pas nouveaux. Depuis longtemps, les Hommes ont utilisé les vertus des plantes pour soulager leurs maux. Parmi les précurseurs, on peut citer les Égyptiens, qui ont expérimenté leurs procédés d’extraction par distillation il y a plusieurs milliers d’années et utilisaient déjà les HE de Menthe, de Laurier noble et de Cannelle.

D’autres sociétés anciennes telles que les Chinois, les Grecs et les Romains utilisaient des huiles essentielles et des herbes pour : l’aromathérapie, les maladies et pour les piqûres de moustiques.

Parlons maintenant du pourquoi ? Les huiles essentielles étaient populaires depuis longtemps mais pourquoi le sont aujourd’hui?

Premièrement, les huiles essentielles sont naturelles si elles sont cultivées, récoltées et extraites correctement. Ils sont extraits naturellement et hautement concentrés, elles contiennent certains des produits chimiques les plus puissants que les plantes synthétisent. Les huiles essentielles de bonne qualité sont connues par leurs utilité thérapeutique

congestion, perte de mémoire, douleur, inflammation, maux de tête, nausées, destruction des bactéries, virus et champignons, stimulation du système immunitaire, problèmes de peau et bien d’autres maux.

Lorsque certaines huiles sont mélangées avec les bonnes connaissances basées sur les propriétés thérapeutiques et les familles chimiques, les mélanges peuvent être encore plus puissants qu’une seule huile.

Où acheter des huiles essentielles ?

C’est vrai, toutes les huiles essentielles ne sont pas égales. Les huiles essentielles varient en fonction de la façon dont elles sont cultivées, récoltées et testées. Il est important de faire vos recherches, de poser des questions et de trouver une société d’huiles essentielles de confiance qui teste ses huiles et répond ouvertement à vos questions.

Quelles huiles essentielles utiliser ?

Lorsque j’ai commencé à utiliser des huiles essentielles pour mes produits maison, je ne possédais qu’une seule huile : la lavande . J’ai toujours été obsédée par le parfum de lavande. Une fois que j’ai appris les propriétés nourrissantes de la lavande pour la peau, j’ai décidé d’en acheter plus pour approfondir mes connaissances dessus.

Voici mes huiles essentielles préférées :

  • lavande
  • Orange douce
  • huile d’arbre à thé
  • menthe poivrée  (ne pas utiliser autour du visage des enfants ou des nourrissons)
  • citron
  • eucalyptus  (Ne pas utiliser autour du visage des enfants ou des nourrissons)

J’ai également commencé à en apprendre davantage sur les mélanges appelés « synergies » . Ces mélanges sont soigneusement formulés en mélangeant des huiles aux propriétés thérapeutiques et aux familles chimiques similaires, ce qui en fait un puissant mélange d’huile

La durée de conservation des huiles soit d’environ 1 à 2 ans.

En plus des huiles essentielles, je stocke également des huiles de support , car il est préférable de diluer les huiles essentielles. Certaines huiles peuvent même brûler la peau si elles sont appliquées directement. 

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Avant d’utiliser Essential, il est important de se renseigner ! Savoir quelles huiles essentielles fonctionnent le mieux pour diverses utilisations, quelles huiles essentielles ne doivent  pas  être utilisées autour des enfants ou même au soleil, et comment conserver l’huile est vitale pour une utilisation sûre des huiles essentielles. 

Huiles essentielles Propriétés et utilisations
Huile essentielle lavandeTraditionnellement, cette HE est utilisée pour lutter contre la douleur, le stress, les troubles du
sommeil, les infections. De nombreuses études permettent de valider ces propriétés et proposent de nouvelles applications (maladies dégénératives, cancérologie…)
• Calmante, anxiolytique, sédative (spasmolytique neurotrope) : action dépressive. C’est l’HE la plus calmante et apaisante (linalol, terpinène4-ol, acétate de linalyle). La lavande fine diminue le temps d’endormissement et augmente la durée du sommeil. La diffusion de l’HE de lavande fine aide à la gestion du stress, à appréhender un travail difficile, une douleur,
une intervention chirurgicale.
• Spasmolytique, musculotrope (linalol)
• Carminative (favorise l’expulsion des gaz intestinaux)
• Anti-inflammatoire, antalgique et anesthésiant local (linalol)
• Cicatrisante, régénératrice cutanée
• Actions neurotropes (aide à maintenir une attention soutenue lors de tâches prolongées).
• Antibactérienne et antifongique (ces propriétés sont très dépendantes de la teneur en linalol).
• Antiprotozoaire : elle agit sur Trichomonas vaginalis, responsable d’infections vaginales
Huile essentielle arbre à thé Antifongique à large spectre : Elle est efficace sur de nombreux champignons responsables de mycoses comme les candidoses (Candida albicans), le pied d’athlète et les onychomycoses.
• Antivirale : Elle est efficace sur de nombreux virus. Mais son activité a été particulièrement
étudié vis-à-vis du virus Herpes simplex de type 1 (67)
• Antiprotozoaire : L’HE d’Arbre à thé agit sur Trichomonas vaginalis, responsables des
infections vaginales.
• Antiparasitaire : Elle est active sur les parasitoses de la peau : poux, acariens et tiques.
• Anti-inflammatoire et antioxydante : Cette propriété est très utilisée en dermatologie. Elle est
anti-inflammatoire sur un eczéma de contact à une dilution à 5%. On peut également
l’employer sur une dermatite atopique ou un psoriasis.
• Cicatrisante
Huile essentielle eucalyptus radiéInfections broncho-pulmonaires, bronchites, sinusite, otite, toux
(bactérien)…
• Grippe, rhume, refroidissements.
• Infections respiratoires
• Infections urinaires
• Candidoses, vaginite
Huile essentielle menthe poivéeAnti-infectieuse. Son activité bactéricide est démontrée contre le staphylocoque doré, un
streptocoque (maladies pulmonaires) et un colibacille (certaines maladies digestives et urinaires).
• Antiviral, contre les virus responsables des herpès.
• Antifongique contre de nombreux champignons responsables d’infections diverses
(pulmonaires, cutanées, candidoses…).
• Action spasmolytique au niveau gastro-intestinal.(23) Il agit sur le sphincter de l’estomac et
diminue la fréquence des contractions du muscle lisse de l’intestin grêle.
• Activité antiémétique. Le menthol provoque une légère anesthésie de la muqueuse stomacale.
Il freine la motilité gastrique.
• Anti-inflammatoire. Le menthol diminue la production de substances pro-inflammatoires. Son
action est mise à profit dans les inflammations chroniques de type côlon irritable et
rhumatismes. (Utilisation sur avis médical)
• Antalgique, anesthésiant local. Le menthol entraîne une inhibition de la douleur par
stimulation des récepteurs au froid, ainsi qu’une action rafraîchissante locale (troubles
circulatoires).
• Activités au niveau de l’arbre respiratoire. Elle provoque une action analgésique, antiseptique,
anti-inflammatoire, sécrétrice et décongestionnante nasal.
• Tonique, stimulante.
Huile essentielle ravintsaraLa synergie de ces constituants en fait une bonne HE employée en ORL et dans les troubles
pulmonaires
• Antivirale puissant
, bactéricide, fongicide
• Expectorant, mucolytique
• Spasmolytique
• Anti-inflammatoire
• Décontractant musculaire et antalgique
• Stimulant, tonique
Huile essentielle laurier nobleAntibactérienne, antivirale, antifongique, antiparasitaire
• Spasmolytique
• Expextorant , mucolytique
• Anti-inflammatoire, analgésique +++
• Anticoagulante

Les huiles essentielles de haute qualité peuvent vous servir à fabriquer de nombreux produits pour profiter de leurs bienfaits thérapeutiques. En effet, ce sont des produits de base utilisés pour ajouter des odeurs, en raison
de leur forte volatilité et du fait qu’elles ne laissent pas de trace grasse. Pour pouvez les utiliser dans la parfumerie fine en particulier les HE de rose, de jasmin ou de patchouli. Vous pouvez également concevoir vos propres produits cosmétique comme cicatrisant, anti-âge ou encore comme purifiants, ainsi que des produits ménagers que ce soit pour la lessive et la vaisselle.

Précautions d’emploi des huiles essentielles

Les huiles essentielles doivent être utilisées à bon escient et à doses adaptées pour éviter des effets indésirables. Je vous présente quelques règles à suivre en matière d’aromathérapie :

  1. Ne jamais injecter des huiles essentielles par voie intraveineuse et intramusculaire
  2. Interdiction des huiles essentielles pures dans le nez, les zones ano-génitales et les oreilles. Aussi sur les parties corporelles sensibles.
  3. Il faut absolument diluer les huiles essentielles à une concentration maximale d’environ de 10%.
  4. Ne jamais utiliser les huiles essentielles pures et mêmes s’elles sont diluées dans les yeux.
  5. Ne jamais prescrire des huiles essentielles à une femme enceinte ou une femme allaitante en particulier HE de menthe car elle peut provoquer à des spasmes pharyngés
  6. Ne pas utiliser d’huiles essentielles par voie orale chez l’enfant de moins de 3 ans.
  7. Ne pas utiliser des huiles essentielles photosensibilisantes sur la peau avant exposition solaire.
  8. Certaines huiles essentielles à l’état pur sur la peau sont dermocaustiques, notamment celles riches en phénols et en aldéhydes. Il convient de les diluer à une concentration maximale de 20% dans une huile végétale.
  9. Les patients allergiques doivent procéder à un test de tolérance allergique qui consiste à appliquer, à l‘état pur quelques gouttes de l’huile essentielle dans le pli du coude et d’observer une éventuelle réaction d’irritation cutanée.
  10. Ne pas laisser les huiles essentielles à la portée des enfants.
  11. Bien refermer les flacons car les huiles essentielles sont volatiles. Elles doivent être conservées dans un flacon en verre teinté ou en aluminium et à une température variant de 5°C à 35°C.
  12. Il faut utiliser des huiles essentielles chémotypées de qualité irréprochable qui garantissent efficacité et tolérance.
  13. Toujours respecter les voies d’administration indiquées pour chaque huile essentielle et la posologie.
  14. Se laver les mains après toute utilisation cutanée.
  15. Il faut prendre en compte les possibles interactions avec les traitements des patients

Comment administrer les huiles essentielles ?

HE par voie orale :

La voie orale est très bien acceptée par le patient et elle est facile à utiliser. En revanche la voie orale est à proscrire pour toute personne présentant des troubles gastriques, chez les enfants en bas âge et la femme enceinte. En pratique courante, par sécurité sans avis médicale, il faut veiller à ne pas dépasser 6 gouttes d’huile essentielle pures ou en mélange par jour, en deux ou trois prises.

Concernant les huiles essentielles cétoniques (neurotoxiques et abortives), il convient de ne pas dépasser 4 à 6 gouttes par jour, sur une durée assez courte de 15 à 20 jours par mois et de ne les délivrer que sur ordonnance médicale. Les huiles essentielles riches en terpènes absorbées par voie orale sur de trop longues durées peuvent s’avérer
néphrotoxiques. De même, les huiles essentielles à phénols sont hépatotoxiques, lors de traitements trop longs ou lorsqu’elles sont administrées à trop forte doses.

Les huiles essentielles peuvent être administrées par voie orale sous différentes formes, mais jamais à l’état pur :

  • Les comprimés neutres : il s’agit d’une forme facile d’utilisation des huiles essentielles, celles-ci sont déposées sur le comprimé à raison de une à deux gouttes.
  • Les gélules : les huiles essentielles sont préalablement absorbées sur un support inerte souvent de la silice colloïdale de type tixosil, puis mises en gélules. Ces dernières peuvent être rendues gastrorésistantes par trempages successifs dans une solution d’acétophtalate de cellulose, ce qui est intéressant pour les personnes ayant des troubles gastriques.
  • Les tensio-actifs : le SOLUBOL et le DISPER permettent une mise en émulsion.
  • Les gouttes buvables : les huiles essentielles sont diluées dans de l’alcool à 90° à une concentration maximale de 10% d’huile essentielle ou mieux dans un tensio-actifs de type labrafil.
  • La possibilité d’incorporer l’huile essentielle dans de l’huile d’olive, du miel, sur un sucre ou de la mie de pain n’est acceptable qu’en dépannage.
  • Les capsules : formes galéniques industrielles dans laquelle l’huile essentielle est enfermée dans une enveloppe de gélatine.

HE par voie rectale

Cette voie d’administration est utilisée tant pour assurer une action locale que pour une action systémique. Elle est intéressante pour traiter les affections broncho-pulmonaires et ORL. Cela permet d’éviter l’effet de premier passage hépatique, via les veines hémorroïdaires puis la veine cave inférieure. Cette voie permet aussi l’administration d’huiles essentielles ayant une mauvaise tolérance gastrique.

Ainsi les suppositoires sont recommandés chez le nourrisson et les enfants surtout lors des affections pulmonaires aigues.
Ils contiennent jusque :

  • 50 mg d’HE pour un suppositoire pour nourrisson (1g)
  • 75 à 125 mg pour un suppositoire pour enfant (2g)
  • 150 à 300 mg pour un suppositoire pour adulte (3g).

Il faut éviter l’utilisation des huiles essentielles allergisantes, irritantes et rubéfiantes par cette voie. De plus elle est contre-indiquée en cas de pathologie hémorroïdaire, de ectocolite hémorragique, de maladie de Crohn.

Articles précédents

Articles précédents

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

error: Content is protected !!